Lecture de la pièce "65 miles" de Matt Hartley à l'ENSAD Montpellier

Le 23 mars 2018
Montpellier

Dans le prolongement de l'atelier de traduction de théâtre qui s'est déroulé à St Charles dans la semaine du 26 février au 2 mars avec la traductrice Séverine Magois et les étudiants de LEA L3 et Master M1 LEA Traduction, les élèves de l'ENSAD (Ecole nationale Supérieure d'Art Dramatique) promotion 2020 vous proposent une lecture de la pièce 65 miles de Matt Hartley. Travail sous la direction du metteur en scène Béla Czuppon et en présence de la traductrice Séverine Magois.

La lecture se déroulera dans les locaux de l'ENSAD au 19 rue Lallemand, le vendredi 23 mars, à 19h, entrée libre.
http://www.ensad-montpellier.fr/ecole-nationale-superieure-d-art-dramati... 

 

Né en 1980, Matt Hartley a grandi dans les environs de Sheffield, au nord de l'Angeleterre. Il a étudié le théâtre à l'Université de Hull (diplômé en 2002) puis l'écriture dramatique au Royal Court de Londres, où il vit et travaille depuis. En 2007, sa pièce 65 Miles s'est vu décerner le prix Bruntwood, consacré aux jeunes auteurs. En 2008, The Bee est créée au Festival d'Edimbourg où la pièce, encensée par la critique, s'est jouée à guichets fermés.

En France, L'Abeille est créée en mars 2011 par la compagnie La Strada (éd. Théâtrales Jeunesse, 2012). Osmose, commande de la Comédie de Valence, est créée en mai 2011 dans le cadre du projet Une chambre en ville -festival Ambivalence(s). Brûler des voitures (traduite avec le soutien de la MAV) se voit décerner en 2013 le Prix des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre. Publiée aux éditions Théâtrales et lauréate de l'aide à la création du CNT, la pièce est finaliste de la première édition du Prix du Lucernaire/Laurent Terzieff (projet de Marianne Epin). Horizon est créée en juin 2017 aux Ateliers Berthier-Théâtre de l'Odéon par Chloé Dabert et Sébastien Eveno dans le cadre du projet "Adolescence et Territoire(s)". 65 miles, sélectionnée pour le deuxième tour du concours du Théâtre 13, sera créée en 2018-19 par Pamela Ravassard.

Séverine Magois est la traductrice officielle de Matt Hartley. Elle sera présente lors de la lecture.

 

Séverine MAGOIS
Après des études d’anglais et une formation de comédienne, elle s’est orientée vers la traduction théâtrale. Elle travaille depuis 1992 au sein de la Maison Antoine Vitez – Centre international de la traduction théâtrale, dont elle a coordonné à plusieurs reprises le comité anglais.
Depuis 1995, elle traduit et représente en France l’œuvre de Daniel Keene (Théâtrales), ainsi que le théâtre pour enfants de l’Anglais Mike Kenny (Actes Sud / Heyoka Jeunesse).
Elle a également traduit, pour la scène et/ou l’édition, des pièces de Sarah Kane (L’Arche), Kay Adshead (Lansman), Terence Rattigan (Les Solitaires intempestifs), Harold Pinter, Martin Crimp (L’Arche), Nilo Cruz (L’Arche), Mark Ravenhill (Les Solitaires intempestifs), Lucy Caldwell (Théâtrales), Athol Fugard, Simon Stephens (Voix navigables), Matt Hartley (Théâtrales), Penelope Skinner, Pat McCabe (Espaces 34), Rob Evans (L’Arche), David Harrower (L’Arche), Aleshea Harris, Nick Payne, Alice Birch, Duncan Macmillan…
De 2010 à 2014, elle est membre du Collectif artistique de la Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche.
En 2005, elle reçoit, avec Didier Bezace, le Molière de la meilleure adaptation d’une pièce étrangère pour La Version de Browning de Terence Rattigan. En 2013, elle se voit décerner le Prix de la traduction des Journées de Lyon des auteurs de Théâtre pour Brûler des voitures de Matt Hartley, dont elle devient l’agent français en 2016. En 2017, elle est lauréate du Prix de la traduction de la SACD.