Colloque "la méthodologie de la recherche en acquisition L2"

Du 30 mai 2018 au 01 juin 2018
Salles des colloques 1 et 2 site Saint-Charles

Les méthodologies de la recherche dans le domaine de l’acquisition et de l’apprentissage des langues secondes

Colloque organisé par les laboratoires de recherche Études Montpelliéraines du Monde Anglophone (EMMA) et Praxiling, avec le soutien du Réseau français d’acquisition des langues secondes (ReAL2).

Université Paul-Valéry Montpellier 3 (site Saint-Charles)
Dates: 30 mai-1 juin 2018

https://amaedmon.wixsite.com/slamethodmontpellier

Appel à communications :

De manière générale, les chercheurs dans le domaine de l’acquisition et de l’apprentissage des langues secondes (L2) partagent un intérêt pour des questions qui portent sur la manière dont l’apprenant construit son interlangue (quels processus et mécanismes sont mis en place, quelles trajectoires développementales sont suivies), ou qui examinent comment l’interlangue peut nous éclairer sur le fonctionnement du langage. Toute tentative de répondre à ces questions générales oblige le chercheur à se confronter à des questions de méthodologie : Quelle méthodologie de recherche devrait-on adopter ? Quelle(s) tâche(s) choisir ? Quelle population devrait être étudiée ? Comment devrait-on analyser les données recueillies ? Les réponses à ces questions sont déterminées, en partie, par les questions de recherche posées, mais pas seulement : une multitude d’autres facteurs, parmi lesquels le cadre théorique adopté, des contraintes d’ordre pragmatique (temps, accès à une population de participants), ainsi que les compétences et les savoir-faire de chaque chercheur jouent un rôle non-négligeable. En grande partie, les décisions que l’on prend en ce qui concerne la méthodologie de la recherche influencent et limitent les observations faites et les conclusions tirées par rapport à l’acquisition et l’apprentissage d’une L2 (Norris & Ortega, 2003). Ainsi ces décisions méthodologiques sont-elles centrales à notre domaine de recherche, et l’importance qu’on leur accorde est manifeste dans nombre d’ouvrages récents dont le but est de guider et d’accompagner les étudiants et les chercheurs dans leur choix méthodologique (voir, entre autres, Blanchet & Chardenet, 2011 ; Blom & Unsworth, 2010; Jergerski & VanPatten, 2013; Mackey & Marsden, 2016; McDonough & Trofimovich, 2008; Plonsky, 2016). S’il est généralement reconnu que la méthodologie de la recherche est importante, les questions méthodologiques occupent rarement le devant de la scène dans le domaine de l'acquisition et de l'apprentissage des langues secondes, que ce soit dans des manifestations ou dans des publications scientifiques. Avec le colloque Les méthodologies de la recherche dans le domaine de l’acquisition et de l’apprentissage des langues secondes, nous souhaitons souligner l’importance de cet aspect de notre domaine, en plaçant les questions qui touchent à la méthodologie de la recherche au centre des discussions. Nous espérons ainsi favoriser l’échange et la réflexion à la fois sur la méthodologie de la recherche et sur le rôle qu’elle joue dans la recherche sur l’acquisition et l’apprentissage des langues secondes, ainsi que dans les formations.

Sont encouragées des propositions de communication sur tout aspect de la méthodologie de la recherche dans le domaine de l’acquisition et l’apprentissage des langues secondes. Nous souhaitons tout particulièrement que l’ensemble des différents types de recherche de notre domaine soient représentés (ex. recherche-action, approches expérimentales, études sur corpus, approches écologiques, etc.). Les propositions pourront, par exemple, se focaliser sur un ou plusieurs aspect(s) de la méthodologie (ex. participants, recueil des données, choix de tâche, codage et analyse des données), ou pourront aborder des questions méthodologiques plus larges. Nous sollicitons également des propositions dont l’objectif est de créer un dialogue entre des traditions méthodologiques distinctes dans la perspective d’une approche complexe (Morin, 1990) qui permettrait d’embrasser une variété de paramètres pertinents. D’autres thématiques sont bien évidemment possibles et comprennent (sans toutefois s’y limiter) des communications sur :

  • Le choix d’outils et de modèles théoriques
  • Des réflexions sur l’analyse de la variabilité en interlangue
  • Les contributions des développements (récents) en linguistique à la méthodologie de la recherche dans le domaine d’acquisition et d’apprentissage des langues secondes (ex. linguistique de corpus, neuro/psycholinguistique, etc.)
  • Les défis rencontrés dans l’évaluation du niveau des participants (proficiency assessment)
  • La prise de position par rapport à une norme (locuteur natif en tant que norme ?)
  • Des approches qualitatives et quantitatives
  • Des réflexions sur la validité des résultats et sur les différents biais possibles (ex. paradoxe de l’observateur)
  • L’utilisation de la statistique
  • Les défis méthodologiques associés à l’étude des participants multilingues

Conférenciers invités:
Nathalie Auger (Université Paul-Valéry Montpellier 3)
Susan M. Gass (Michigan State University)
Leah Roberts (University of York)

Blanchet, P., & Chardenet, P. (2011). Guide pour la recherche en didactique des langues et des cultures : approches contextualisées. Paris : Editions des archives contemporaines.
Blom, E., & Unsworth, S. (Eds.) (2010). Experimental methods in language acquisition research. Amsterdam: John Benjamins.
Jergerski, J., & VanPatten, B. (Eds.). (2013). Research methods in second language psycholinguistics. New York: Routledge.
Mackey, A., & Marsden, E. (Eds.) (2016). Advancing methodology and practice: The IRIS repository of instruments for research into second languages. New York: Routledge/Taylor & Francis.
McDonough, K. & Trofimovich, P. (2008). Using priming methods in second language research. New York: Routledge.Morin, E. (1990). Introduction à la pensée complexe. Paris : Le Seuil.
Norris, J., & Ortega, L. (2003). Defining and measuring SLA. In C. J. Doughty & M. H. Long (Eds.), The handbook of second language acquisition (pp. 717-761). New York: Wiley.
Plonsky, L. (Ed.) (2016). Advancing quantitative methods in second language research. New York: Routledge/Taylor & Francis.

Les propositions de communication ne devront pas dépasser les 500 mots (références bibliographiques incluses) et pourront être soumises en français ou en anglais (les deux langues du colloque).
La date limite pour l’envoi des propositions est le 30 novembre 2017.
Une réponse du comité scientifique sera donnée pour la fin janvier 2018.
Chaque communicant aura 20 minutes pour sa présentation, suivie de 10 minutes pour les questions.
 

Comité d’organisation
De l’équipe EMMA : Amanda Edmonds, Pascale Leclercq, Cécile Poussard, Isabelle Ronzetti
De l’équipe Praxiling : Nathalie Auger, Christelle Dodane, Sophie Dufour, Jérémi Sauvage

__________________________________________________

Research methodology in the field of second language acquisition and learning

Conference organized by the research laboratories Études Montpelliéraines du Monde Anglophone (EMMA) and Praxiling, and supported by Réseau français d’acquisition des langues secondes (ReAL2).

Université Paul-Valéry Montpellier 3 (Saint-Charles research site)
Dates: 30 May-1 June 2018

Call for papers:

Generally speaking, researchers working within the field of second language acquisition and learning share an interest in questions of how learners build their interlanguage (what learning processes and mechanisms are mobilized, what developmental trajectories are followed), or an interest in examining what interlanguage can tell us about language more generally. In attempting to respond to these questions, SLA researchers are inevitably confronted with decisions that must be made concerning research method. These decisions are wide-ranging (design, tasks, participants, data analysis, etc.), and are guided not only by one’s research questions, but also by a myriad of other factors, including one’s theoretical framework, the abilities and competencies of the researcher, and practical concerns (time, access to participants). Importantly, decisions made concerning research design and methodology ultimately inform and constrain the observations we make about second-language learning (Norris & Ortega, 2003). They are thus central to the field, and their importance is attested by the various recent books that have been published in order to guide students and researchers in their research design choices (see, among others, Blanchet & Chardenet, 2011; Blom & Unsworth, 2010; Jergerski & VanPatten, 2013; Mackey & Marsden, 2016; McDonough & Trofimovich, 2008; Plonsky, 2016). If the importance of research methodology is generally accepted, the field of SLA rarely places it in the limelight, whether it be at conferences or in scholarly publications. With the conference Research Methodology in Second Language Acquisition and Learning, we hope to highlight the importance of this aspect of our field. In particular, we aim to place questions of methodology at the center of the discussion and to foster exchange and reflection on research design and the role it plays in second language acquisition research and in teaching.

We welcome proposals for talks on any aspect of research methodology in second language acquisition, and encourage proposals from all of the diverse methodological standpoints represented in SLA (e.g., classroom-based research, experimental approaches, learner corpora, ecologically-valid approaches, etc.). Proposals may, for example, focus on one or more aspects of research design (i.e., participants, data collection, choice of task, data coding, data analysis), or may address broad questions concerning research methodology. We particularly encourage talks whose aim is to create a dialogue between different methodological traditions within the perspective of a complex approach (see Morin, 1990) which would allow researchers to embrace a variety of relevant parameters. Other potential topics include, but are not limited to:

  • choice of theoretical tools and models
  • reflections on the analysis of variability in interlanguage
  • contributions of (recent) developments in linguistics to research methodology in SLA (e.g., corpus linguistics, neuro/psycholinguistics, etc.)
  • proficiency assessment
  • native-speaker norm
  • qualitative and quantitative approaches
  • reflections on the validity of the results and the potential biases (e.g., observer’s paradox)
  • use of statistics
  • methodological challenges associated with studying multilingual participants

Invited speakers:
Nathalie Auger (Université Paul-Valéry Montpellier 3)
Susan M. Gass (Michigan State University)
Leah Roberts (University of York)

Blanchet, P., & Chardenet, P. (2011). Guide pour la recherche en didactique des langues et des cultures : approches contextualisées. Paris : Editions des archives contemporaines.
Blom, E., & Unsworth, S. (Eds.) (2010). Experimental methods in language acquisition research. Amsterdam: John Benjamins.
Jergerski, J., & VanPatten, B. (Eds.). (2013). Research methods in second language psycholinguistics. New York: Routledge.
Mackey, A., & Marsden, E. (Eds.) (2016). Advancing methodology and practice: The IRIS repository of instruments for research into second languages. New York: Routledge/Taylor & Francis.
McDonough, K. & Trofimovich, P. (2008). Using priming methods in second language research. New York: Routledge.Morin, E. (1990). Introduction à la pensée complexe. Paris : Le Seuil.
Norris, J., & Ortega, L. (2003). Defining and measuring SLA. In C. J. Doughty & M. H. Long (Eds.), The handbook of second language acquisition (pp. 717-761). New York: Wiley.
Plonsky, L. (Ed.) (2016). Advancing quantitative methods in second language research. New York: Routledge/Taylor & Francis.

Abstracts should not exceed 500 words (including references) and can be submitted in either English or French, the two languages of the conference.
The submission deadline is November 30th 2017.
Acceptance decisions will be communicated to authors by the end of January 2018.
Presenters will have 20 minutes for their talk, followed by 10 minutes for questions.

Organizing Committe
From EMMA : Amanda Edmonds, Pascale Leclercq, Cécile Poussard, Isabelle Ronzetti
From Praxiling : Nathalie Auger, Christelle Dodane, Sophie Dufour, Jérémi Sauvage

cfp_colloque_methodologie_2018.pdf