Journées d'études "Le champ des études haïtiennes: définitions, enjeux et perspectives?"

Affiche journée d'étude sur Haïti
Du 16 mars 2018 au 17 mars 2018
Salle St Charles 2 Auditorium

"Le champ des études haïtiennes: définitions, enjeux et perspectives? / Haitian studies as a field : defintions, stakes and perspectives?"

Deux demi-journées autour du Prof Jean-Eddy Saint Paul (Haitian Studies Institute, Brooklyn College, CUNY) pour réfléchir aux "Etudes haïtiennes" d'un point de vue transnational et transdisciplinaire.
 

La journée d’étude « Le Champ des études haïtiennes : définitions, enjeux et perspectives ? » co-organisée par EMMA et PRAXILING a pour but de mettre en valeur les études haïtiennes dans ce qu’elles ont de plus créateur. Construits historiquement et politiquement, le dénuement économique et la vulnérabilité sociale d’Haïti ne doivent pas occulter sa dimension créatrice et critique. Ne devrions-nous pas enfin, sur tous les plans, nous poser la question de ce qu’Haïti génère pour les différents pouvoirs qui ont voulu la dominer ?

Comment les études haïtiennes dans leur transnationalité, interdisciplinarité et transversalité peuvent-elles contribuer à penser les risques auxquels Haïti est sans cesse confrontée ? Comment définir ce champ dans son lien nécessaire avec les acteurs de la société civile ? Comment une démarche dépassant les découpages disciplinaires traditionnels peut-elle à travers une approche en « studies » (études) apporter un éclairage novateur et porteur pour la recherche ? Une telle approche permettrait peut-être de repenser le présent et d’examiner ce qui est généré par les crises.
 

programme_je_haiti.pdf

je_haiti_abstracts_final.docx

je_haiti_bios_final.docx

Programme

Vendredi après-midi 14h00 – 19h

Introduction : Les Etudes haïtiennes de Port-au-Prince à Montpellier

14h Judith Misrahi-Barak (Université Paul-Valéry Montpellier 3, EMMA) et Arnaud Richard (Université Paul-Valéry Montpellier 3, PRAXILING) / Renauld Govain et Jean-Marie Théodat (Faculté de Linguistique Appliquée, Université d’état d’Haïti)

15h Marie-José Jolivet (URMIS : UMR Paris VII, IRD, CNRS, Nice) : Esclavage et émancipation dans la Caraïbe, ou la question de l’historicité comparée

15h40 Claire Bourhis-Mariotti (Université Paris 8) : « L’union fait la force : les Noirs américains et Haïti »

16h20 Pause

16h40 Claudine Raynaud (Université Paul-Valéry Montpellier 3, EMMA) : Survivances africaines : Zora Neale Hurston et Melville Herskovits en Haïti

17h20 Yolaine Parisot (LIS EA 4395, Université Paris-Est Créteil) : « Les études littéraires haïtiennes : mésentente francophone ou malentendu postcolonial ? »

18h Adine Barak (CareOf Publishing) : L’engagement éditorial à CareOf Publishing
18h15 Frantz Gourdet (Editions LEVE, France & FLA-UEH, Haïti) : Faire travailler la langue haïtienne - Contributions traductologiques

18h30 Discussions générales – Bilan première demi- journée

19h Fin des travaux

20h Diner à la Brasserie du Théâtre (pour les communicants ou sur réservation)


Samedi matin 9h-13h

9h Frédéric Torterat (Université de Montpellier) : Apports de la philologie pour une linguistique haïtienne

9h40 Darline Cothière (DILTEC, Université Paris 3 Sorbonne nouvelle) : La question linguistique haïtienne au regard du concept de diglossie

10h20 Daniel Derivois (Université de Bourgogne Franche-Comté) : La résilience identitaire à l’ère de la mondialité : le cas d’Haïti

11h00 Pause

11h20 Carlo A. Celius (CNRS-IMAF) : Art et culture visuelle de Saint-Domingue à Haïti

12h Jean-Eddy Saint Paul (Institute of Haitian Studies, CUNY, Brooklyn College) : Les enjeux épistémologiques du champ des études haïtiennes

12h40 Discussions générales – Bilan et perspectives des deux journées

13h Fin des travaux